Reprise de la grimpe dans les Calanques

 

Ca y est, la saison de ski est terminée. Après 2 jours au Rassemblement International des Guides à Tignes, j’ai profité du pont du 8 mai pour reprendre la grimpe. Direction les Calanques avec Séb pour 3 jours de grandes voies.

Bec de Sormiou : Antifada –

La calanque de Sormiou

Le 1er jour direction le bec de Sormiou, les routes d’accès sont fermés ce qui rajoutent un peu de chemin pour rejoindre le joli village de cabanon de Sormiou. L’orientation du bec permet de grimper à l’abri du soleil l’après-midi. Nous avons choisi la voie Antifada, 5 longueurs sur un rocher très sculpté.

Dans Antifada

Arrivée au sommet, nous enchainons 2 rappels pour faire une voie plus dure sur un rocher encore parfait avec une escalade plutôt technique sur petite prise et

un passage de dévers de toute beauté.

 
 
 
 
 
 
 

Cap Canaille – secteur Draioun – Galéjade

Physique mais pas trop dur

Le 2ième jour direction la Cap Canaille avec son superbe rocher. La particularité de ce site et la multitude de rocher : du grés, du calcaire, du poudingue que l’on grimpe tour à tour dans les longueurs. Certains trouvent quelques fois le départ des voies un peu poussiéreux mais cela n’enlève rien au charme de cette grimpe tantôt physique tantôt technique. Après une recherche du départ de la voie un peu difficile nous partons dans Galéjade.

Dans le toit final

Les longueurs sont toutes belles et la longueur en 7a des plus techniques, la particularité de cette voie et la dernière longueur qui se termine dans un grand toit avec une sortie des plus techniques. Très belle voie que je conseille.

 

 

 

 

Cap Canaille – secteur Sémaphore – Bienvenue chez Damoclés

Pour le dernier jour on retourne au Cap Canaille, les accès sont rapides et les retours encore plus si qui en fait le choix idéal avant de rentrer.  Je ne connais pas le secteur du Sémaphore et il y a une voie avec une belle photo dans le topo donc direction Bienvenue chez Damoclès. Les 3 rappels de descente sont vite avalés grâce à l’entente cordiale avec nos prédécesseurs dans la descente. Le réveil musculaire se fait rapidement avec une première longueur pêchue. Arrivée à la vire médiane 3 longueurs d’anthologie s’enchainent : une longueur spéléo/ramping, une longueur sur une dorsale de grés, et la troisième plein gaz dans du poudingue tout en galet. Ces fameux galets qui sont tenus ou pas par un ciment dont on connait pas la solidité !!! Ce secteur est tout aussi joli que Draioun mais le niveau est plus abordable.

A vous de jouez…


Galerie photo cliquez sur une photo pour ouvrir le diaporama

Laisser un commentaire


*